Handpuzzles.com


Les 10 campagnes anti-drogue les plus choquants

Les 10 campagnes anti-drogue les plus choquants

Introduction


Que ce soit pour leur utilisation d'images choquantes ou l'habileté de leur message, les campagnes anti-drogue ont généralement une sorte d'effet sur nous. Se tordre de rire, tandis que d'autres vous apporter face à face avec les réalités de la dépendance. Ce diaporama se penchera les 10 campagnes anti-drogue les plus frappants qu'ils ont été utilisés à travers le monde.

L'influence de la méthamphétamine


Le projet Meth, un groupe aux États-Unis consacré à la lutte contre l'utilisation de la méthamphétamine (aussi connu sous le nom de Crystal Meth), a lancé cette campagne d'affichage audacieuse pour diffuser leur message sur la nature hautement toxicomanogène de la drogue. L'image montre un homme âgé saignements et gisant sur le sol, tandis que deux jeunes hommes vider ses poches et voler son téléviseur. La légende dit: "Battre un vieil homme pour de l'argent ne est pas normal. Mais il est meth "L'affiche comporte également le slogan:". Meth pas même une fois ".

Le commerce du sexe pour les médicaments


Dans le cadre de la même campagne du Projet Meth, cette affiche montre un toxicomane à vendre son corps pour acheter plus de médicaments. La légende dit: "15 dollars pour le sexe ne est pas normal. Mais il est meth. "L'affiche réussit à faire passer le message que la dépendance à la méthamphétamine peut vous conduire à se retrouver dans des situations sordides et dégradantes.

Amy Winehouse, le mauvais exemple


Un mois après la mort de la chanteuse britannique Amy Winehouse, la branche de la jeunesse d'un parti de droite politique suisse a suscité l'indignation en utilisant son image dans une campagne en ligne anti-drogue. L'image du chanteur à la recherche pire pour l'usure a été accompagnée d'une légende qui se traduit par: ". Non à la décriminalisation des drogues" Winehouse, qui avait admis luttant contre les dépendances aux drogues, est décédé d'une intoxication alcoolique en Juillet 2011.

Avant et après les coups


La police métropolitaine utilisé percutant images des effets négatifs que les substances illicites, comme la méthamphétamine, peuvent avoir sur vos regards de sensibilisation de trafic de drogue. La campagne a montré des photographies de femmes avant et après la drogue avaient pris possession de leur vie. La détérioration de choquant dans l'apparence des femmes était clair à voir. Les images ont été utilisées conjointement avec le slogan: «Ne laissez pas les trafiquants de drogue changent le visage de votre quartier." Les affiches ont été destinés à choquer les gens en rapport trafiquants de drogue présumés à la police.

Médicaments cocktails


Le site theantidrug.com (actuellement inactif) a été lancé aux États-Unis d'informer les parents sur les questions de drogue concernant leurs enfants. Dans une campagne, le groupe se est concentré sur les dangers de jeunes combiner différentes drogues. Le jeu vidéo affiche utilisée pour mettre la culture à travers son message. La main d'un adolescent est effondré montré à côté de certains médicaments et une seringue et le slogan dit: ". Jeu Surdosage" L'affiche également en vedette le slogan: «Ne jouez pas avec des médicaments, vous ne aurez pas une seconde vie."

Wrong Turn


Le projet Meth a publié une autre série d'affiches inventifs en 2005 en utilisant le slogan "avant meth." L'organisation a joué avec la question de la façon dont les gens sont classés avant et après ils deviennent impliqués dans l'abus de drogues. L'une des affiches ont montré une photo encadrée d'un jeune fille à côté de la légende: "Avant meth, je ai eu une fille. Maintenant, je ai une prostituée. "Ce était une autre campagne qui visait à démontrer comment les médicaments peuvent complètement changer la vie de ceux qui deviennent toxicomanes.

Vies parallèles


agence de publicité McCann numérique utilisé notre obsession avec les médias sociaux pour avertir les jeunes sur les médicaments peuvent avoir des effets sur leur vie. L'entreprise a eu l'idée d'utiliser la chronologie de Facebook de base à une série d'affiches en ligne retraçant les vies parallèles de personnage fictif Adam Barak. Dans une réalité, Adam devient accro à la drogue et finit par se faire plaquer par sa petite amie et dormir à la dure dans les rues. Dans l'autre réalité, Adam reste propre et se amuse avec sa petite amie et les amis. La campagne, qui montre deux vies potentielles en écran partagé, a été commandé par l'Autorité antidrogue d'Israël.

L'effet sur la famille


Au Chili, les autorités ont décidé de mettre l'accent sur les effets que la toxicomanie a sur la famille de l'utilisateur. Une affiche contenait l'image dramatique d'un bébé ramper à travers une grande quantité de cocaïne. L'image a été sauvegardée avec le message: «Les drogues affectent non seulement l'utilisateur, ils affectent aussi leur famille."

La puissance de la vanité


Dans les années 1980, le gouvernement britannique a produit un mémorable campagne pour lutter contre l'abus d'héroïne chez les jeunes. Tentative de capitaliser sur l'obsession de la plupart des jeunes en regardant bien, la campagne a porté sur les effets négatifs que la prise du médicament peut avoir sur l'apparence d'un utilisateur. Les affiches montraient une jeune femme décharnée regardant avec la peau tachetée. Le slogan est: "Soins de la peau de l'héroïne."

Vie consommer


Autorités finlandaises ont cherché à faire réfléchir les gens sur l'impact de l'abus de drogues sur leur famille et le travail vit avec cette campagne en 2006. La famille de mots et la carrière ont été énoncées dans la poudre blanche sur un fond noir pour simuler un utilisateur de cocaïne les renifler à travers un laminée jusqu'à € 20 note. Le message était que les médicaments seront éventuellement finir par endommager tous les aspects de votre vie.




        

Publish my comment